«

»

Mai 05

Tour des Alpes maritimes 2017 (TAM)

7 participants:  Bourguignon Guy, Chiocchio Gino,  Chareyron Françoise, Muthuon Christiane, Romain Gérard, Bruyère Jeff, Escleine Claude.

Une bonne représentation du Club se donnait rendez vous devant chez Guy direction le sud de la France en ce vendredi 28 Avril  pour randonner dans l’arrière pays niçois.

Un programme ardu nous attendait à partir de samedi matin. Nous sommes donc partis vendredi en début d’après midi, Françoise s’étant gentiment occupée de réserver cette première nuit pour nous rapprocher.  Notre escapade sportive a démarré  par un bon petit resto en bord de mer, histoire de prendre des forces.

Samedi matin, debout 5h45, un petit café avec un délicieux Saint Genix et un Suisse que nous avait préparé notre pâtissier boulanger préféré, le Guy, ça il sait faire !!!!!!

Départ officiel à la Gaude à 8h30 sous un soleil radieux, un petit air frais certes, mais le beau temps est là, tout le monde est excité a l’idée de cette merveilleuse journée qui se profile.

Nous sommes 98 au départ, à cause de deux défections, Françoise et moi en tête d’un peloton qui nous emmène directement sur la première difficulté de la journée, le col de Vence. Rapidement, et ce, dés les premiers lacets, tout le monde recherche ses coéquipiers et éprouve aussi le besoin d’enlever quelques couches. On met donc le clignotant pour se déshabiller, on se retrouvera en haut a partir duquel la visite du parc naturel des Pré Alpes d’Azur commencera.

Il fait très beau, mais la fraicheur, certainement due à l’altitude des cols qui dépassent allégrement les 1400 mètres nous oblige à nous recouvrir les jambes et le corps. Le repas de midi se fera dans la vallée avec un regroupement général. Le petit repas chaud servi avec amour par le personnel de l’organisation est le bienvenu et nous aide à passer une bonne après-midi pour rejoindre Gilette, petit village magnifique où nous nous dégustons une petite mousse bien méritée, et puis c’est l’heure du repos du guerrier. Une très belle résidence nous accueille, il est un peu plus de 16 heures, 126 Km, 2300 mètres de dénivelé, une bonne petite douche, un peu de repos, et rendez vous au bar pour le verre de l’amitié. On profitera aussi du moment pour évoquer la journée et celle du lendemain.

Avant le repas, les organisateurs nous présentent l’étape reine du lendemain avec le fameux col de la Couyolle et ses 16 km à 7,4% de moyenne. A chaque jour suffit sa peine, l’heure est à la récupération et nous formons une belle petite tablée ardéchoise, avec nos deux petites femmes en pleine forme.

Le lendemain matin, le départ est également donné à 8h30 de Gillette, nous allons descendre pour récupérer la vallée de la Tinée qui nous emmènera au pied du col de la Couyolle après 40 km d’échauffement et un petit ravitaillement bien sympa. Là, c’est chacun comme il peut.

 

On décide de s’attendre a Beuil, notre lieu de repas, car les écarts seront importants en haut du Col où il fait très froid . Gino, Jeff et moi attendons Françoise puis, descendons les premiers rejoindre le restaurant, on se caille vraiment les !!!!!!!!! Un plat bien chaud fera du bien, puis Gérard et les autres arrivent aussi bien transis.

Il est temps de redescendre chercher la chaleur par les gorges du Cians, une magnifique vallée aux couleurs surréalistes, un vrai régal. Petit à petit, la perte d’altitude diffuse de la chaleur dans tous ces corps meurtris par le froid. A 300 mètres d’altitude, il fait bon, on peut de nouveau quitter les K-ways avant d’escalader le col Saint Raphaël, puis un plateau à plus de 1100 mètres. Il est 14 heures, il fait meilleur, les routes sont très belles, nous allons rester en crête un long moment avant de redescendre, tout le monde est enchanté par ces paysages, nous sommes fatigués, mais heureux.

Nous rejoignons Gilette aux alentours de 18 heures, on en a pris plein les mirettes !!!!!!! Pour ma part, j’avais 157 km avec plus de 3000 mètres de dénivelé. Très belle journée.

Lors du Briefing, les organisateurs annoncent que la pluie arrive dans la nuit, et que nous sommes attendus pour une magnifique paella à 12h30 à la mairie de la Gaude, sympa !!!!

Le départ est avancé à 8 heures. Le bémol est qu’il pleut fort. Le groupe décide à l’unanimité de ne pas prendre le départ sous la pluie. Des solutions sont proposées car vers 10 heures, le temps s’améliore, mais la tête n’y est plus, Guy et Gérard partent récupérer les voitures, nous nous accommoderons d’une belle paella pour terminer notre séjour.

Une bonne ambiance a régné durant le séjour, j’en garderai un très bon souvenir.

Vive la bicyclette

Claude

 

Photos de Claude et Françoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :