Jan 13

Sortie du mardi 16 janvier avancée

En raison des mauvaises conditions météo prévues pour ce mardi 16 janvier, il a été décidé d’avancer la sortie du mardi matin au lundi 15 janvier à 10h00.

Nous garderons le même type de sortie, prévoir un en-cas pour la mini pause de 12h30, retour pour 16h00.

Nov 29

Compte-rendu assemblée générale du 24 novembre 2017

Vendredi 24 novembre s’est  tenue l’assemblée générale du Cyclo  Club de St Péray.

98 personnes étaient présentes ou représentées ce qui prouve l’intérêt  que les adhérents portent à la vie de leur club.

Dans le rapport moral le président  a insisté sur la nécessité de faire un effort pour un meilleur accueil des nouveaux licenciés , recrutement et intégration et lancé un appel pour que de nouveaux dirigeants intègrent le  Bureau du Club.

La présentation des différents rapports a confirmée la bonne santé du club, que ce soit au niveau financier, mais aussi de ses activités – sorties hebdomadaires, plus lointaines sur une journée, les séjours, la participation aux rallyes des clubs voisins etc…- et les très bons résultats de sa section sportive (FSGT) puisque le club termine 6ème du challenge Drôme/Ardèche avec plusieurs podiums.

Dans son intervention Mr Jacques Dubay, maire, a souligné le dynamisme du club que ce soit dans l’organisation du rallye de la Fête des Vins ou de la grimpée de St Romain, mais aussi pour la participation en tant que bénévoles  de nombre de ses adhérents que ce soit aux foulées de Noël, aux Boucles de l’Ardèche, ou au  forum des associations.

Après l’élection du tiers sortant le Comité Directeur a réélu Gérard Romain au poste de Président.

La soirée s’est terminée autour du verre de l’amitié et des excellentes pognes de Denis le cycliste boulanger du club.

Cliquez sur les liens suivants pour accéder au diaporama de l’AG:

Partie 1: Présentation l’AG 2017 partie1

Partie 2: Présentation l’AG 2017 partie2

 

Oct 03

Grimpée de Saint Romain 2017

Ce dimanche 1er octobre a eu lieu la 33ème grimpée St Péray-St Romain .
 
93 participants étaient au départ et parmi eux  autour de valeurs confirmées, de jeunes prometteurs – Sprint club de Bourg les Valence – Coux –
Si le record de la grimpée n’a pas été battu cette année sans doute dû à un vent du nord en partie défavorable sur une partie du parcours, il sera sans doute battu bientôt par un de ces jeunes dans les prochaines années.
Les résultats complets sont là: http://cycloclubsaintperay.fr/?page_id=3132

Sep 27

Vol de vélo

Le vélo de notre collègue Jean Marc a été volé dans la nuit de vendredi à samedi.
Si vous l’apercevez  sur un site de vente en ligne ( le bon coin / troc vélo ou autres) ou à l extérieur, merci de le prévenir:
mail : jeanjoseph.orange@gmail.com
tel : 06/52/08/94/55
 
TREK DOMANE OCLV 600  / ÉQUIPÉ D UN GROUPE CAMPAGNOLO RECORD MÉCANIQUE 11 VITESSES / PÉDALIER COMPACT 50/34 MANIVELLES DE 172,5 cm /  PÉDALES LOOK BLADE NOIRES / ROUES CORIMA S+  DECALCOS BLANCS / BOYAUX NOIRS VITORIA CX PRO GRIP /  SUPPORT GARMIN SUR LA POTENCE / CAPTEUR DE FRÉQUENCE DE PÉDALAGE FIXE COTE GAUCHE DU CADRE .

Sep 10

Rallye de la fête des vins 2017

Samedi 2 septembre, dès 7h, ce sont 1168 cyclistes (dont 83 jeunes de moins de 18 ans) qui se présentent aux tables d’inscription pour prendre le départ de ce 27ème rallye de la Fête des vins.

Les parcours, chaque année renouvelés, ont été tracés intégralement en Ardèche.

Après le café d’accueil, 650 choisiront l’un des 5 parcours route proposés, de 30 km (pour les familles), à 115 km. Pour le 60, 85, 105 et 115 km direction Vernoux par Toulaud et le col de la Justice. 2 copieux ravitaillements –Silhac et Boffres- vont permettre aux participants de reprendre quelques forces.

Les vettetistes, qui sont au nombre de 518, prendront la direction de St Romain où les attend le ravitaillement.  Les concurrents du 25 km rejoindront St Péray alors que ceux du 45 km  partiront pour une boucle direction St Sylvestre avant de repasser à St Romain. Quant aux plus aguerris qui ont optés pour le parcours de 60 km avec plus de 1700 m de dénivelé, après la boucle ils doivent redescendre dans la vallée avant de remonter pour  le 3ème passage et le retour vers St Péray.

Le parcours VTT de 15 km plus spécialement réservé aux familles se dirigera vers Toulaud où est installé le ravitaillement commun avec le circuit route de 30 km.

A l’arrivée un sandwich à la caillette et un verre de dégustation de vin blanc attendent les participants qui vont repartir avec une bouteille de vin d’Ardèche (pour les majeurs ; un cadeau pour les mineurs).

 

Les clubs les plus nombreux sont,  pour la route Les Cyclos Bourcains (25 inscrits dont 4 féminines), et ARDBIKE pour le VTT (17 inscrits).

A noter que les plus jeunes avaient respectivement 6 ans (vtt) et 7 ans (route).

 

Bravo à tous les participants !

Merci à la Mairie de St Péray qui met à notre disposition le CEP ce qui permet d’accueillir tant de  cyclistes dans d’excellentes conditions.

Merci aux municipalités de Toulaud, St Romain, Silhac et Boffres qui nous autorisent à installer nos ravitaillements et nous fournissent du matériel pour cela.

Et puis bien sûr un grand merci à tous nos bénévoles (plus de 100) qui s’investissent le jour du rallye mais pour certain bien avant et font que cette journée soit une réussite.

Toutes les photos sont là: http://cycloclubsaintperay.fr/?page_id=3056

Gérard R .

Juil 11

Séjour dans les Alpes du 24 juin au 1° juillet

Retrouvez les photos du séjour dans les Alpes en cliquant sur le lien: https://goo.gl/photos/dXttkwQdSnzoaTLm9

Juin 12

Sortie du 13 juin, changement d’horaire

Message de Lucien:

Vu la chaleur qu’ il fait actuellement et qui va continuer mardi 13 juin, le départ de la sortie est avancé à 7h30, rdv pour les licenciés à la gare à St Péray. Il est prévu de rouler jusqu’à 13h – 13h30. Se munir d’une barre à grignoter en plus pour passer le cap de midi, la distance de la sortie sera d’ environ 115 à 120 km.

Juin 06

Tracassine 2017

270 cyclistes ont participé à cette édition de la Tracassine.

Notre club était bien représenté, comptez les maillots de Saint Péray en visualisant les photos sur le site de La Voulte: http://www.cyclolavoulte07.fr/

Juin 05

Séjour en Corse organisé par le Cyclo Club de La Voulte, du 13 au 19 mai 2017

Ce séjour à vélo en Corse a été concocté par Christian Marcoux du cyclo club de La Voulte .Organisateur hors pair, 40 ans de direction village vacances, oblige !

C’est pour dire que les prestations et les parcours étaient au top !! Merci Christian ! Avec Guy, nous avons effectué le co-voiturage avec Gérard Barlet et Daniel Sapet  du  club de St Donat, nous avons vite sympathisé, roulé ensemble et franchement rigolé !!

Départ de Chomérac où nous avons installé nos vélos sur la remorque sous une pluie battante mais heureusement à l’abri.

Direction Toulon pour la traversée de nuit sur le Corsica Ferries

Méga Andréa pour Bastia.

Notre village vacances en Haute Corse était situé à Olmeta di Tuda à 10 km de St Florent. Verdure et calme, une belle piscine où je me suis baigné 3 fois.

Nous sommes arrivés le samedi 13 mai en milieu de matinée à Olmeta, après avoir pris possession de nos appartements, direction, la piscine !!

A midi, apéro de bienvenue, très convivial !

Ensuite moules frites, pas un menu de sportif mais pour le petit tour annoncé dans l’après-midi, suffisant.

Premier jour de notre périple 13 mai: Olmeta di Tuda – Oletta- Col de Teghime-Bracolaccia – Patrimonio – Farinole – St Florent – Olmeta di Tuda .

53 km  1028 m de dénivelé positif.

Une petite virée pour définir les groupes.

Joli parcours pour découvrir la Hte Corse, pas de répits avec l’ascension du col de Teghime, mais jolie vue sur la baie de St Florent ! La Corse dans toute sa splendeur. Jolis petit villages traversés avec Oletta – Patrimonio pour ses vignes et sa délicieuse liqueur de Myrte !

Enfin la somptueuse ville de St Florent !

Une belle virée pour faire connaissance avec des participants venus de loin, Perpignan, Fleur…

Hte Corse 2ème jour 14 Mai: Olmeta di Tuda – Le désert des Agriates – St Florent – Col de Bigorno – Murato-Olmeta di Tuda

131 km  2217 m de dénivelé positif.

Ciel un peu voilé au départ pour cette 2ème étape, mais la traversée du désert des Agriates nous a enchanté !

L’ascension du col de Bigorno s’est avérée difficile avec sa longueur interminable, près de 30 km , avec des répits , et une chaleur avoisinant plus de 35 ° !! Surtout que l’ami Dominique, la voiture suiveuse nous a induit en erreur et fait faire 6 km de plus !

Mais nous l’avons fait !

En descendant du col, nous avons admiré la belle église typique de Murato.

 

Joli parcours mais bien bosselé.

Hte Corse 3ème jour 15 Mai : Tour du Cap Corse, Olmeta di Tuda – Oletta – Col de Teghime-Bastia – Macinaggio – Col de la Serra – Centuri – Pino – Nonza – St Florent – Olmeta di Tuda

151 km  2252 m de dénivelé positif.

Magique, ce tour du Cap Corse, la météo était avec  nous, un beau soleil, pas de vent, ouf !! Et des paysages à couper le souffle. Mer turquoise, ciel d’un bleu intense. Nous avons gravi à nouveau le Col de Teghime, le plus pénible a été la traversée de Bastia. Mais ensuite que du plaisir à suivre cette côte enchanteresse jusqu’à Macinaggio !

La pointe extrême ne se fera pas à vélo, plus de route,  que des sentiers que j’ai eu l’occasion d’arpenter.

Nous empruntons la route qui nous permet de gravir le Col de la Serra pour basculer sur la côte Ouest. Arrêt au port de Centuri , premier port de pêche à la langouste de Corse. Nous rejoignons ensuite Pino pour notre pause casse-croûte. Descente sur Nonza, St Florent …. Un pur moment de bonheur !

Étape de transition Hte Corse – Corse du Sud  4ème jour 16 Mai : Ponte Leccia – gorges de Calacuccia – Col de Vergio – Evisa – Baie de Porto – Calanques de Piana – Piana.

96 km  1737 m de dénivelé positif.

Pour ce parcours, nous nous sommes rendus en voiture à Ponte Leccia depuis Olmeta di Tuda.

Nous avons roulé dans les magnifiques gorges de Calacuccia, célèbres pour leur reliefs si particulier .L’ascension du Col de Vergio s’est faite dans la fraîcheur des conifères, pur instant de bien-être.

La descente sur Evisa a fini de nous rafraîchir. La vue sur la  baie de Porto, avec en prime des canadairs en plein exercice a été la cerise sur le gâteau.

Enfin, les Calanques de Piana nous ont émerveillés ! Grandiose, bellissimo, magnifica !!

Nous voilà en Corse du Sud à Propriano, Résidence U LIVANTI lieu-dit Portigliolo

Les pieds dans l’eau et logés dans des bungalows magnifiques. 

 

 

 

Corse du Sud 5ème jour 17 Mai : Grossa – Propriano – Col de Celaccia – Propriano – Grossa

58 km  982 m de dénivelé positif.

Enfin une petite étape malgré le Col de Celaccia , bienvenue pour reposer un peu les jambes ! Et aussi nous sympathisons avec le groupe, les efforts partagés depuis le départ nous unissent dans la bonne humeur, surtout autour d’un bon verre ! N’est-ce pas,Christian,Domi , Philippe, Gilbert, Gérard, Daniel, Guy, Sylvie, Eline, Mario, Claire et Michel ,la tante et l’oncle de Philippe pour lequel nous avons souhaité son anniversaire, quel souvenir ! ( pour ne citer qu’eux )

Corse du Sud 6ème jour 18 Mai : Grossa – Aullène – Quenza – Zonza – Col de Bavella -Zonza -Levie – Sainte Lucie de Tallano – Grossa

114 km  1861 m de dénivelé positif

Cette belle étape nous a emmené au Col mythique de Bavella.Nous sommes passés par Aullène et depuis Quenza, nous pouvions apercevoir le village perché de Zonza. Enfin atteint, nous amorçons véritablement l’ascension du Col de Bavella, une formalité pour certain. Une fois au sommet, je prends en photo le panneau du col masqué par un car de tourisme. Dommage, Christian se proposait de me prendre en photo. Nous attendons l’ami Daniel qui après des déboires mécaniques nous rejoint et nous apprend la chute spectaculaire de Jean-Jacques dit le cascadeur dans le retour sur Zonza.

Après avoir admiré les fameux pins de Lariccio, nous redescendons pour le casse-croûte à Zonza. Jean-Jacques est redescendu tant bien que mal, mais il faudra l’intervention des sapeurs-pompiers. Bilan : des points de suture à la cuisse, des hématomes et une belle frayeur vu l’ampleur de la chute !!

Pour nous remettre de nos émotions, nous allons boire un café. Pris d’une envie pressante, je me dirige vers les toilettes suivi de Nicole ! J’arrive dans un petit salon, à peine le temps d’admirer le beau carrelage que je m’étale de tout mon long ! Nicole éclate de rire, les bougres, ils avaient lessivé le sol, avec nos chaussures çà ne pardonne pas !

Le retour se fait sans encombre et nous pouvons admirer le beau village de Ste Lucie de Tallano .

Corse du Sud 7ème jour 19 Mai : Grossa – Sartene – Granace – Col de Mela- Levie – Ste Lucie de Tallano – Grossa

84 km  1470 m de dénivelé positif

La dernière étape de notre périple avec une halte à Sartène, prise de photos devant le buste de Pascal Paoli. L’ascension du Col de Mela s’est avérée assez facile et nous avions l’impression de voir nos chers paysages d’Ardèche !

Bilan : 700 km  11547 m de dénivelé +

Une belle semaine sportive avec des paysages à  couper le souffle dans cette belle île de beauté, temps idéal.

Convivialité assurée avec un groupe très sympa.

Les au revoir à l’aire de repos de Salon de Provence étaient emprunts de nostalgie !

Encore merci à Christian pour l’organisation et sa bonne humeur !!

L’ensemble des photos est disponible sur: https://goo.gl/photos/1kzvFy4odWaVDKE77

 

Philippe Dance

Mai 25

Sortie Diois, mardi 23 mai, 11 cols…..

Après les préparatifs et le café servi par J.Marc, un groupe de 16 cyclos démarre de Saillans avec un petit ¼ d’heure de retard. Nous nous dirigeons vers St Nazaire le désert par la belle vallée de la Roanne, ces 25km s’effectuent à allure régulière et modérée, idéale pour rester tous groupés.

Après la traversée du village le capitaine de route a manqué de persuasion et de connaissances du secteur et  s’est laissé influencer par un cyclo qui a l’habitude de pédaler dans le coin, les renseignements du cantonnier ne nous ont guère aidé, malgré son accent chantant je suppose qu’il était Normand, peut être que oui peut être que non étaient ses réponses.

Finalement nous commençons à gravir la route qui mène au col des Roustans, et nous bifurquons dès que possible direction col de Chamauche par une petite route au revêtement moyen, mais panorama splendide, personne ne connaît, nous sommes en « voyage en terres inconnues » mais sans échanges avec la population locale, les Hollandais ne sont pas encore arrivés, et je vous rappelle que nous sommes vers St Nazaire Le Desert, belle petite bosse qui suffit à bien étirer le peloton, regroupement des troupes en haut, vers le col des vignes, avant de rejoindre la vraie route du col de Chamauche que nous aurions du prendre à la sortie du village, un cyclo s’inquiète du détour,( environ 3 à 4 km et 150m de dénivelé) nous le rassurons en lui précisant qu’au club la tradition est que les kilomètres et dénivelé en plus sont offerts, enfin rassuré la vraie ascension du col peut s’effectuer, les pentes sont de moyennes à sévères les 10% s’affichent au compteur, le col de Planlara (1000m) précède le col de Chamauche (1037m) qui est une découverte pour une grande majorité, le club l’avait emprunté jadis à l’époque où les dérailleurs n’avaient que 5 vitesses. La descente vers La Motte Chalencon est un moment de plaisir pour les yeux et les jambes malgré un petit col intermédiaire (la Croix 907m) qui a poussé récemment.

Arrêt à la fontaine où nous « perdrons provisoirement un élément », il nous rejoindra dans le col des Tourettes, Christian en bon ange gardien était allé à sa rencontre, puis attendu à l’intersection de La Charce. Pour rejoindre le pied du col qui commence réellement à Montmarin nous suivons la vallée de l’Oule,  les 6 derniers km seront plus difficiles, il est bientôt midi le soleil tape assez fort, nous franchissons le col des Tourettes (1126m) contents d’avoir terminé les efforts de la matinée. Les 15 derniers km par le col de la Saulce jusqu’à Serres seront une partie de manivelles pour certains, hélas une crevaison pénalisera un spécialiste des descentes rapides, il nous retrouvera bien installés en terrasse à l’abri du soleil.

Après cette pause bien méritée il faut se remettre en selle, quelques km de faible montée jusqu’à Sigottier  avant d’affronter la véritable ascension du col de Carabès (1261m), dans le  secteur du Château les pentes sont rudes à nouveau du 10%, regroupement au sommet où les plus forts ont pu faire une petite sieste. Descente jusqu’à La Batie des Fonds où nous remplirons les bidons à la fontaine des sources de la Drôme, un peu plus bas à Valdrome un croisement de routes permet d’affiner les choix et options de retour, 3 participants se laisseront tentés par ce raccourci qui les mènera sans difficulté  dans la descente du col de Cabre au dessous de Beaurières, fatigue, peur des 500 ou 1000m restant à franchir ou retransmission du Giro, voici les arguments évoqués. Les 13 rescapés sont prêts à affronter les épreuves à venir sachant que pour certains l’option du retour par le col de Pennes n’est pas envisageable. Le col de la Rossas (1115m), (ne pas se fier aux indications fantaisistes des bornes), sera franchi à petit rythme surtout pour les derniers.

Descente jusqu’à Establet par le col du Fays qui ne laissera pas de mauvais souvenirs. La remontée du col de Prémol (964m) n’est pas compliquée mais la fatigue commence à éprouver quelques organismes. Au fil des km le nombre de volontaires voulant éviter le col de Pennes s’étoffe, Les 15km nous séparant de Recoubeau  seront en faux plat descendant mais vent de face, travail en relais devant pour les plus costauds et abri pour les autres.

A Recoubeau la séparation n’aura pas lieu, les plus motivés à respecter le parcours intégral sont minoritaires, et ne voudront pas de scission du groupe, la rentrée se continuera de la même façon jusqu’à Die puis Saillans .

Arrivée à 18h15, les compteurs indiquent environ 185km et de 2860 à 3150m de dénivelée.

Très belle journée avec beaucoup d’efforts, mais récompensés par des paysages peu connus et très agréables. Un secteur qui mérite bien d’être visité de temps en temps tant les routes sont adaptées à la pratique du vélo : peu de trafic, panorama, variété des paysages.

La longueur et les difficultés du parcours justifient les quelques absences d’habitués à ce type de sortie.

YVES

Photos de Christian Zumaran

%d blogueurs aiment cette page :